Dans la vie pure la nature et l’art s’opposent seulement harmoniquement. L’art est la floraison, la perfection de la nature. La nature ne devient divine que par sa fusion avec l’art.

Publicités

Où es-tu ? j’ai peu vécu ; mais déjà c’est le soir
Aux souffles froids. Et morne, pareil aux ombres
Me voici désormais ; et mon cœur déjà glacé
S’endort dans ma poitrine sans poèmes.